Le fabricant de périphériques d’impressions et d’imagerie, de machines-outils et de machines à coudre a choisi une solution cloud de Syncron. L’objectif est d’optimiser la gestion des pièces de rechange.

« Éliminer les processus manuels et améliorer la disponibilité de ses équipements », tels sont les deux objectifs de Brother dans l’automatisation de ses pièces de rechanges. Le fabricant de périphériques d’impressions et d’imagerie, de machines-outils et de machines à coudre a choisi Syncron Inventory de Syncron pour sa division Matériel Industriel au Japon et en Chine.


Remplacer des processus manuels
Jusqu’à présent les processus pour prévoir et planifier la demande en pièces de rechange étaient manuels. L’automatisation devrait permettre de garantir des réparations immédiates lorsqu’une machine tombe en panne, selon Brother qui rappelle : « En raison du long cycle de vie des équipements industriels – souvent plus de 20 ans – et des variations quant à la durée des immobilisations, les constructeurs doivent s’assurer de disposer de la bonne pièce au bon endroit, au bon moment, afin d’assurer la disponibilité maximale des produits. Dans la mesure où les machines industrielles sont critiques au bon fonctionnement des lignes de production, les temps d’arrêts peuvent être extrêmement coûteux ». Avec cette installation, Brother entend également améliorer la visibilité sur les surstocks et les stocks de pièces obsolètes, grâce à des fonctionnalités d’analyse avancée.